Vous avez peut-être déjà reçu la nouvelle : Twitter va ajouter dans le courant 2021 une option de sous-titrage automatique pour vos vidéos. 

Avec cette solution, vous pourrez enfin augmenter l’accessibilité et l’engagement de vos contenus à une audience plus large dans le scroll automatique (où la plupart des vidéos sont regardés sans le son).

Mais comment profiter tout suite des avantages d’un bon sous-titrage, et même avec une qualité que l’outil de Twitter sans doute n’atteindra pas ? 

Est-ce utopique ?

Certainement pas ! Après vous avoir expliqué l’importance essentielle des sous-titres pour l’accessibilité de vos contenus, on va vous donner une solution professionnelle pour s’occuper de votre sous-titrage 😉 . 

Pourquoi ajouter des sous-titres sur vos vidéos Twitter ?

Vous le savez sans doute déjà, Twitter est une excellente plateforme pour publier des contenus et des publicités vidéos. Selon l’enquête faite par l’agence Omnicom, la grande nativité du format vidéo sur la plateforme captive bien mieux l’attention des utilisateurs que sur d’autres réseaux sociaux.

Depuis l’intégration du service Media Studio pour les entreprises et les créateurs, ils ont désormais un outil pour optimiser encore mieux le résultat de leur contenu vidéo. 

Mais il y a une limite : les vidéos avec le plus de succès sont généralement dans un format assez court et interactif. Elles sont également spécifiquement capables d’attirer l’attention sans le son. 

Ce qui veut dire que l’ajout de sous-titre est essentiel pour vous distinguer sur le feed et inviter les utilisateurs à se plonger dans vos contenus.

Voici notamment 5 raisons d’investir vos efforts dans le sous-titrage de vos vidéos :

  • Vous rendez accessible votre contenu à une audience sourde et malentendante, qui est une part d’utilisateurs non négligeable sur Twitter
  • Avec des sous-titres impactant, vous encouragez les utilisateurs à lire plus longtemps votre vidéo, 
  • Vous leur donnez envie de regarder votre vidéo même sans le son
  • Vous les encouragez plus facilement à rebondir sur une question ou un débat en particulier dans votre vidéo, en s’attachant à la représentation textuelle
  • Avec des sous-titres traduits, vous rendez vos vidéos compréhensibles à toutes les nationalités et langues

Avec toutes ces bonnes raisons, il serait donc dommage de s’en passer !

Quelles sont les manières les plus rapides de sous-titrer sur Twitter ?

En attendant de savoir ce que nous offre le sous-titrage automatique intégré à Twitter, la question reste de connaître les moyens de s’y mettre aujourd’hui.  Le sous-titrage en effet est une tâche particulièrement ingrate, demandant beaucoup de temps et de compétences spécifiques pour bien faire le travail. C’est d’ailleurs pour cela que c’est un métier !

Heureusement, il y a un nombre grandissant de solutions qui apparaissent sur le marché pour faciliter cette tâche. Ces outils de sous-titrage génèrent automatiquement une transcription avec leur technologie de reconnaissance vocale et vous permettent d’éditer le résultat par vous-même. 

On va vous présenter ici notre générateur automatique de sous-titre Checksub.com. Il dispose notamment de fonctionnalités avancées qui vont vous faire gagner du temps :

  • Une API avancée de reconnaissance vocale
  • Un moteur de traduction automatique pour traduire votre vidéo, incluant 128 langues différentes à disposition.
  • Un éditeur de sous-titres en ligne puissant et facile à utiliser
  • Une plate-forme de collaboration pour travailler avec des traducteurs, des clients et d’autres partenaires

Voici comment vous pouvez procéder pour rapidement ajouter des sous-titres sur votre contenu Twitter avec cet outil.

Sous-titrage automatique Twitter : la méthode étape par étape

1# Uploader votre vidéo sur la plateforme

Pour commencer, connectez-vous sur la plateforme Cheksub. En vous inscrivant, vous aurez accès directement à l’interface d’upload de votre vidéo. Sélectionner votre contenu et indiquez sa langue originale. Vous pouvez aussi choisir entre de nombreuses langues pour effectuer la traduction si besoin. 

Pour essayer la plateforme, vous disposez de 10 minutes gratuites. Cela devrait être suffisant pour votre vidéo Twitter normalement assez courte, sinon vous pouvez acheter des crédits à petit prix. 

L’API va procéder ensuite à la reconnaissance vocale et vous fournir le résultat en quelques minutes. 

2# Vérifier et adapter le résultat 

Lorsque le résultat est prêt, il s’agit ensuite de cliquer sur la langue de votre vidéo et d’accéder à l’éditeur de sous-titre dédié pour vérifier et optimiser la synchronisation.

Voici quelques conseils pour optimiser cette tâche :

  • Découper vos séquences en 2 phrases de longueur équivalente. Il est souvent plus facile de partager votre texte par phrases. Allez sur le bouton paramètre pour “split my text by sentence”.
  • Arranger les séquences de texte au moment exact où le locuteur commence à parler. Si les locuteurs parlent vite, vous pouvez essayer d’enlever quelques mots mais pas les mots du début ou de la fin.
  • Toujours afficher des caractères lorsque les lèvres des interlocuteurs bougent (important pour ceux qui lisent avec les lèvres) 
  • Faire en sorte d’afficher un sous-titre au début d’une scène et de le retirer à la fin de la scène
  • Refaire plusieurs lectures par vous-même pour vérifier la fluidité de vos sous-titres

3# Importer le fichier SRT ou la vidéo sous-titrée sur Twitter

Lorsque vous avez obtenu un résultat qui vous convient, il y a deux cas de figure qui se présentent à vous : 

*Soit vous êtes une entreprise ou un créateur de vidéo partenaire de Twitter. Dans ce cas, vous avez accès au service Média Studio, et la procédure est assez simple. 

Il suffit alors exporter vos sous-titres de Checksub sous le format SRT reconnu par Twitter. Pour ce faire, cliquez sur le bouton ”Exportation”, puis “SRT”. Ensuite, vous pouvez ajouter le fichier SRT dans Média Studio.

*Soit vous n’êtes pas partenaire avec Twitter, et vous n’avez donc pas accès au Média Studio. Mais il vous reste la possibilité de publier une vidéo sur le feed avec des sous-titres incrustés.

Pour ce faire, appuyer sur le bouton “Exportation”, puis “Video exportation”. Vous pouvez alors personnaliser l’apparence de vos sous-titres (taille, couleur, police de caractère, positionnement..) et télécharger votre vidéo sous ce format. Il vous suffira ensuite de l’ajouter sur votre compte Twitter.

Voilà, c’est tout pour nous. On espère que cela vous aide à créer une conversation stimulante autour de vos contenus vidéos!

Abonnez-vous à la veille technologique
sur le sous-titrage.

Recevez les derniers messages par mail.