Aujourd’hui, les vidéos sont devenus un véritable pilier de toute stratégie marketing qui se respecte. 

Vous connaissez peut-être déjà les chiffres:

Alors, chez Checksub on s’est enfin posé la question de comment implanter le format vidéo dans nos actions marketing. 

Vous allez nous dire :

“ vous vous adressez au créateurs de vidéos et vous n’avez pas encore utilisé le format vidéo !”

Hé bien vous avez raison 🙄 😆 . Mais après moultes recherches et expérimentations, on a pratiqué sufisamment ce format pour avoir relativement de succès.

On en a tiré certaines leçons pour créer une stratégie de marketing vidéo solide et concrète. On vous livre ici nos trouvailles. Suivez le chemin !

Quelles sont les objectifs d’une stratégie de marketing vidéo ?

Une stratégie de marketing vidéo peut nous permettre d’atteindre un grand nombre d’objectifs différents et peuvent être mesurés avec des metrics variées. Comment choisir les bons objectifs ? On vous donne ici 4 exemples d’objectifs types sur lesquels se focaliser :

Visibilité de la marque

Les vidéos sont d’abord des moyens très efficaces d’augmenter la visibilité de sa marque. En créant des courtes vidéos publicitaires ou du contenu organique engageant, vous attirez l’attention d’une nouvelle audience sur votre marque et votre produit. Cela peut se faire sur les réseaux sociaux, sur votre blog ou même dans des emails de prospection.

Types de vidéos à réaliser :

  • Courtes videos de presentation produit ou de promotion
  • Contenu d’affirmation de marque et storytelling
  • Vidéos éduquant et discutant sur un sujet connexe à votre produit
  • Vidéos créatives apportant des émotions

Les metrics ici à mesurer sont : 

  • taux de clics
  • durée de lecture
  • taux de clic sur la bannière 

Si vous avez besoin de trafic sur votre site, nous vous conseillez de tout miser sur cet objectif.

Augmenter l’engagement des visiteurs

Attirer des visiteurs sur votre site est une chose, les garder et les intéresser sur la valeur de vos produits en est une autre. Parfois on a beaucoup de trafic, mais peut d’engagement qui apparaît de ce trafic. Les visiteurs ne comprennent pas le principe et n’adhère pas à notre identité de marque.

Dans ce cas, il s’agit de créer des vidéos qui abordent de front la valeur de vos produits. A travers ce type de vidéo :

  • Démonstration produit
  • Tutoriels
  • Vidéo storytelling
  • Témoignage client

Les métriques à mesurer ici sont : 

  • durée de lecture
  • taux de conversion – la proportion de visionneurs qui essayent votre produit

Si vous cherchez à maintenir plus les prospects déjà engagés avec votre marque, prioritisez cet objectif. 

Conclure plus de deals

Ce n’est pas très connu, mais utiliser un format vidéo peut aussi booster les chances d’achat et d’abonnement et réduire l’indécision des clients déjà engagés. En interagissant avec les délibérations de vos clients, les vidéos vont accélérer leur décision. 

Pour cela, voici quelques types de vidéo :

  • Vidéo de promotion tarifaire
  • Vidéo annonçant de nouvelles fonctionnalités
  • Vidéo plus agressive de comparaison avec les concurrents

Les métriques à considérer sont ici :

  • taux de conversion
  • taux d’achat

Si vous avez du mal à augmenter le revenu de vos clients existants ou le taux de deals avec vos prospects, optez pour cet objectif.

Accroître la fidélité et la recommandation client 

Une dernière raison de faire des vidéos est de vouloir garder les clients déjà existants et de les pousser à parler de votre marque. La relation avec le client est une relation qui s’entretient sur le temps long, et il peut être dur de garder des clients passionnés par notre marque. Les vidéos sont le format pour transformer vos clients en fan engagés.

Les types de vidéos qui remplissent cet objectif sont : 

  • Vidéo socialement engagée
  • Vidéo d’annonce
  • Vidéo en coulisse, présentant l’entreprise de l’intérieur
  • Vidéo créative 

Les métrics à regarder sont :

  • Taux de partage
  • Taux d’engagement (commentaires et likes sur les réseaux sociaux)
  • Taux de conversion

Si vous voulez installer définitivement votre branding dans le long-terme, gardez cet objectif en tête.

Comment choisir le sujet de mon contenu vidéo ?

Définir votre cible

Les résultats de votre contenu vidéo dépendent beaucoup de la cible que vous visez et ne leur parleront pas de la même manière selon les attentes de tel ou tel audience. 

Il faut donc avoir des informations suffisantes sur elle : 

  • Âge
  • Genre
  • Lieu
  • Intérêts
  • Canaux privilégiés
  • Secteur
  • Rôle fonctionnel
  • Contenu vidéo préféré

Remplissez ce questionnaire en faisant des enquêtes quantitatives ou qualitatives chez l’audience la plus fan de votre marque, mais aussi chez des prospects qui viennent juste d’entendre parler de vous. Selon leur réponse, vous vous ferez ainsi une idée plus précise de leur personnalité et de leur goût en matière de contenu vidéo.

Considérer la valeur apportée par votre contenu

A partir de ces personas, vous pouvez commencer à réfléchir au thème et à la problématique de votre contenu. Le principe est de créer un contenu qui leur apporte une valeur immédiate et contextuelle à leur problèmes. Il faut donc partir de leur expérience personnelle. 

Mais cela ne s’arrête pas là. Il faut aussi savoir creuser un peu plus le sujet pour afficher une expertise spécialisée et précise sur une problématique.

Par exemple, voici une liste de sujets généraux possibles et une problématique précise en rapport :

  • marketing : comment augmenter le trafic de son site à travers le webdesign ?
  • vente commerciale et prospection : comment augmenter son nombre de leads à travers les outils des réseaux sociaux ? 
  • santé et hygiène de vie : comment s’alimenter de manière à combler ses carences en micronutriments ?
  • développement personnel : comment réduire ses sources de distraction au travail et augmenter sa productivité brute ?
  • création de contenu : comment créer du contenu vidéo engageant pour Snapchat ? etc…. 

En partant de ces sujets, on en tire des idées de contenu qu’on peut peaufiner et développer sous forme de série et d’épisodes vidéo. 

Comment écrire le script vidéo ? 

On passe maintenant à la phase d’écriture. La première chose à savoir est que si vous voulez faire un effet calculé sur votre audience, l’improvisation, bien que plus naturelle et authentique, est plutôt à proscrire. 

C’est pourquoi, écrire un script précis et complet de ce que vous allez dire, des scènes que vous allez montrer et des plans que vous allez filmer, est essentiel. 

Dans la planification de votre vidéo, la structure est très importante et va définir si vous accrochez l’attention des internautes ou non. Le meilleur format est celui d’un storytelling bien ficelé : 

  • Introduction : commencez par une affirmation, une information ou question qui touche directement aux préoccupations de votre spectateur. Émouvez le avec 
  • Développement du propos : gardez leur attention en approfondissant le problème ou la question. Utilisez des mises en scènes vivantes, une histoire racontée par un présentateur engageant, ou en illustrant vos propos avec des animations dynamiques et instructives. Privilégier toujours l’efficacité et la brièveté à la longueur. Si vous voulez entrer dans le coeur du sujet, faites le à travers des histoires ou des exemples.
  • Dénouement : après avoir fait le tour du problème, proposez une solution qui convient parfaitement à la situation.  
  • Conclusion : finissez votre contenu avec un appel à l’action clair. Mieux encore, posez leur une question personnelle en rapport avec le sujet : et vous que pensez-vous de cette solution ? Vous est-ce déjà arrivé ? Avez-vous d’autres idées pour résoudre ce problème ?

Il y a plusieurs détails à ne pas négliger dans cette étape : 

  • Utilisez un langage qui parle vraiment à votre audience (formelle ou informelle)
  • Si vous faites appel à un présentateur, il faut que celui-ci ait un body langage expressif
  • Si vous variez les scènes, pensez à leur montage et découpage dans le temps. Il faut toujours garder une continuité narrative

Pour vous donner de l’inspiration, je vous donne maintenant des exemples de contenus qui peuvent faire un ravage sur le net.

Stratégie vidéo: 6 idées de contenu qui ont beaucoup de succès

Le Trailer 

Annoncez un nouveau produit ou une nouvelle qui touche à votre entreprise. Adoptez les codes de la bande annonce : un dévoilement subtile des contours de votre produit, une musique entraînante et dramatique, une gestion du suspens. Donnez un air épique à votre annonce.

Apple maîtrise très bien ces codes dans ses présentations de nouveaux produits, notamment avec sa campagne « the only thing that changed »:

https://www.youtube.com/watch?v=nUrkQxyOTKg

La vidéo fun et créative 

Surprenez votre audience avec des vidéos conceptuelles ou humoristiques qui sortent de l’ordinaire. Faites appel à des artistes, des designers qui vous proposent de nouvelles créations en lien avec votre marque. Dans un format court, présentez un concept original de produit ou jouer avec votre identité de marque. Faites rire votre audience en invoquant des expériences sociales et en engageant le public. Allez jusqu’à utiliser les codes des memes sur internet et des cat vidéos.

La marque Blendtec a réussi à créer une campagne virale autour de ces défis vidéos « est-ce que c’est mixable ? ».

https://www.youtube.com/watch?v=3OmpnfL5PCw

La vidéo animée et instructive

Il n’est pas facile de faire un contenu vidéo à la fois pédagogique et engageant. Mais il y a maintenant de nombreux outils pour transmettre des informations de manière interactive. Les animations visuelles colorées, dynamiques, au visuel original et imprévu, permettent de garder la curiosité des spectateurs. Ils permettent de raconter une histoire tout en en les instruisant.

Canva est plutôt fort dans ce domaine éducatif, en créant des vidéos pédagogiques très bien réalisés :

https://www.youtube.com/watch?v=T7QZCQkHYZ0

Le reportage en coulisse 

Qui n’a jamais rêvé de savoir ce qu’il se passait dans l’arrière-cuisine de son entreprise préférée ? Cultivez la fascination pour votre lieu de travail en filmant vos locaux de manière à leur conserver tout leur mystère. Révélez les habitudes et les événements qui rythment vos journées et font votre singularité. Donnez de l’humain à votre reportage en en laissant parler des employés inspirants.

Google est la référence incontournable de cette technique. Des centaines de reportages ont été réalisé sur la qualité de ses environnement de travail,et sur les locaux où sont gardés en secret les serveurs web:

https://www.youtube.com/watch?v=HBe6XUFvtRY&t=11s

le Témoignage de fan ou de guest stars

Pour étendre l’horizon de votre marque, rien de mieux que l’invitation de personnalité ou de clients fidèles et passionnées. Accueillez les dans un décors détendu et laissez les parler de ce qui leur tiennent à coeur dans votre marque. Créez le débat en abordant des sujets sociétaux et politiques plus larges sans rentrer dans la polémique. Faites vivre à vos fans l’expérience marketing de l’intérieur. 

Le média FirstWeFeast promeut des marques alimentaires à travers des jeux plutôt pimentés impliquant des célébrités.

https://www.youtube.com/watch?v=zF2QwHnk3EE&t=8s

La vidéo engagée

Aujourd’hui, les consommateurs n’ont jamais été aussi soucieux des causes sociales et environnementales. Faites en donnant un plaidoyer fort sur une cause qui importe profondément à votre marque. Décrivez des actions concrètes pour réaliser cette mission et appelez votre audience aussi à l’action. Faites un documentaire sur un sujet d’actualité ou organiser une campagne pour remettre en cause des représentations sociales.

L’un des meilleurs exemples de vidéos engagées est la campagne #LikeaGirl par la marque Always pour révéler les différences sociales de genre:

https://www.youtube.com/watch?v=XjJQBjWYDTs

Comment choisir le bon éditeur vidéo ?

Vous avez désormais une idée précise du contenu que vous voulez créer ? Il est temps de trouver l’outil pour rendre le processus de création efficace et adaptable.

Logiciel vidéo : les classiques 

Imovie

Disponible gratuitement sur tous les Mac, Iphone et Ipad, l’application iMovie d’Apple est un outil ergonomique qui vous permettra facilement d’effectuer des montages sur votre vidéo, notamment la gestion des plans, des codes temporels, l’ajout de musique, l’amélioration de la qualité, la réduction du bruit de fond, etc.

Windows Movie Maker

Windows Movie Maker est l’éditeur vidéo officiel de Window, aussi facile à utiliser, capable de créer du contenu vidéos avec des fonctionnalités de base du montage. 

Wondershare Filmora

Filmora est une application payante entre 34,99 $ (par an) et 49,99 $ (à vie) par personne et 99,98 $ (à vie) pour les entreprises. Elle regroupe aussi les fonctionnalités essentielles de montages, de production d’effets et de retouche de vidéos. Elle est particulièrement efficace pour des montages rapides et simples à appréhender. 

Adobe Premiere

C’est l’outil d’édition vidéo incontournable chez les professionnels. Avec une interface personnalisable et de nombreuses fonctionnalités avancées, il est considéré comme la norme du secteur. Il sert souvent aux monteurs de films.

Il prend en charge des clips de grande qualité, et permet l’utilisation d’outils intégrés et avancés de correction des couleurs qui le différencient d’options moins onéreuses ou gratuites comme iMovie.

Les éditeurs vidéos en ligne

Wevideo

Wevideo est un puissant outil de montage vidéo adapté à tous les usages. Que vous souhaitiez créer des vidéos à des fins personnelles, professionnelles ou éducatives, son logiciel complet vous guidera dans votre processus de montage.Il est conçu pour les créateurs de vidéos qui aiment gérer leur travail du début à la fin. C’est presque un outil professionnel, mais dans tous les cas, il satisfait à de nombreux usages, avec de nombreuses fonctionnalités. Nous le recommandons si vous souhaitez créer différents formats vidéo.

Biteable

Biteable est l’outil vidéo spécialement conçu pour augmenter vos ventes et les vidéos de vos campagnes de marketing. Il est l’allié des équipes de marketing et de vente des entreprises en croissance. Il vous aidera à créer des présentations de produits, des argumentaires de vente et des courriels de marketing plus colorés et plus agressifs, vous donnant ainsi un avantage concurrentiel. S’il est également destiné à des utilisations plus informelles, il fera l’affaire dans la plupart des situations.

Moovly

Moovly est l’outil par excellence pour réaliser des animations visuelles professionnelles et éducatives. Il s’adresse aux employés d’entreprises qui souhaitent disposer d’un outil rapide et fiable pour publier et diffuser leur vidéo. L’outil est efficace pour créer du contenu marketing (comme des présentations de produits) ainsi que pour égayer vos réunions ou créer des tutoriels pour les utilisateurs. Moovly est particulièrement utile pour créer des vidéos éducatives très interactives et claires.

Animoto

Animoto est une solution conviviale pour la création de vidéos sur les médias sociaux. Grâce à son interface simple et claire, vous pouvez rapidement choisir un modèle et ajouter des images et des textes animés. Il s’adresse aux créateurs de contenu et aux professionnels des médias sociaux qui veulent faire le travail par eux-mêmes et le faire bien. L’outil est facile à utiliser et offre de grandes possibilités de personnalisation,  si vous voulez gérer votre stratégie de contenu de A à Z.

Produire du contenu vidéo : 10 conseils essentiels  

Maintenant qu’on a les outils, il s’agit évidemment de les utiliser à leur plein potentiel. Pour cela, il faut savoir enregistrer des images et des plans qui peuvent être correctement assembler ensemble et réutiliser.

Voici 10 conseils pour filmer votre vidéo : 

  1. Vous pouvez filmer avec votre smartphone, mais sachez que le format vertical ne fonctionne que pour Snapchat, Tiktok et Instagram IGT TV. Privilégiez le mode paysage, qui vous permet de filmer en largeur. 
  2. Stabilisez votre appareil avec un trépied ou filmez en fléchissant les genoux pour avoir un focus stable
  3. N’oubliez pas de régler la mise au point. Soit en se focalisant sur un objet principal et en laissant le fond en flou quand une seule personne parle. Soit en se focalisant sur tout l’environnement sans distinction pour des scènes avec plusieurs personnes.
  4. Pensez à trouver le meilleur rapport de luminosité dans le triangle d’exposition : vitesse d’obturation- ISO – ouverture mais aussi balance de blancs.  
  5. Pour le son, munissez-vous d’un micro cravate, micro canon ou enregistreur audio professionnel. Le son du smartphone ou de l’appareil risque d’avoir beaucoup d’écho. 
  6. Privilégiez un décor simple et chaleureux
  7. Quand vous filmez prenez le plus de prises possible pour ne pas avoir de problèmes de continuité en montage. Faites beaucoup de coupures pour maîtriser au mieux le découpage de votre vidéo.
  8. Evitez les “euh’’ dans les vidéos. Mieux vaut un blanc qu’un tic assez bruyant. 
  9. Variez les points de vue pour donner du dynamisme à la vidéo
  10. Pensez à l’harmonie de la composition de chacune de vos prises. Faites en sorte d’arranger les objets et les personnages pour avoir une beauté d’ensemble.

Quelles sont les meileures platformes de marketing vidéo ?

Vous avez réaliser la vidéo de votre rêve ? Faites aussi attention à l’adapter à la plateforme qui va accueillir votre contenu. Pour augmenter sa visibilité, il faut connaître les règles de classement de leur algorithme et l’audience type qui consomme régulièrement leur contenu. Voici des informations qui peuvent vous guider.

Youtube

Youtube est évidemment la reine des plateformes vidéos. Il suffit juste de savoir que c’est le deuxième outil de recherche après Google ! Vous pouvez vous en servir pour créer un contenu régulier pour les visiteurs de la plateforme ou simplement pour héberger vos vidéos et les partager sur votre site. 

Ce qui marche : Le style des contenus à succès sur Youtube consiste en des videos plutôt courtes, souvent très visuelles et remplies de quelques effets, qui laisse parler des influenceurs 

Format : Haute résolution 720p(1280 x 720  16:9) ou 1080p HD(1920 x 1080 16: 9) à privilégier. 

Facebook

Facebook accueille un nombre de plus en plus écrasant de contenu vidéo, notamment créatif, humoristique et personnelle. C’est la plateforme reine concernant le partage de contenu, elle nourrit donc des contenus plus viraux. 

Ce qui marche : Le format vidéo natif est très privilégié par les algorithmes de Facebook. Ils donnent plus de portée et de croissance organique au contenu vidéo adapté au feed.

Facebook a également des outils ciblage publicitaires vers des profils très détaillés clients potentiels. Ils prennent en compte les intérêts personnels, les lieux, les visiteurs du site web et bien plus encore sont toutes disponibles comme options de ciblage.

Format :

– Le format 1:1 surpasse de 30 à 35 % les vidéos de paysages

-Haute résolution 720p(1280 x 720  16:9) ou 1080p HD(1920 x 1080 16: 9)

Instagram

Instagram est le lieu idéal pour publier des vidéos esthétiques et artistiques. 

Depuis qu’Instagram a introduit la vidéo en 2013, les vidéos florissent sur la plateforme et un nombre de grandissant d’influenceurs utilisent des vidéos sur leur Instagram Stories. 

Avec le lancement d’IGTV, il y a un effet de mode pour ce format de vidéo sociale. 

Ce qui marche : les posts qui font correspondre les vidéos aux photos. Ils comportent des hashtag variés et pertinents qui augmentent l’engagement de 12 %. 

Quand aux Instagram Stories, elles illustrent les coulisses de création de vos posts et offrent une invitation à y jeter un coup d’oeil. 

Format : 

-Utilisez le format « carré » ou 1:1. Des études montrent qu’il coûte 33% moins cher d’engager quelqu’un avec une vidéo carrée (source)

Snapchat

Le Snapchat a inventé le nouveau modèle des vidéos mobiles à la verticale engageante. Que ce soit à travers des animations visuelles, des interviews en mode selfie, ou capturés sur le moment, c’est la plateforme du marketing des jeunes.

C’est une plateforme où les formats publicitaites connaissent de plus en plus de momentum. Les utilisateurs de Snapchat regardent actuellement un nombre incroyable de 10 milliards de vidéos par jour sur la plateforme, et les marques s’y intéressent de plus en plus. 

Ce qui marche : des contenus naturels, spontanés et authentiques. Des contenus variés qui sont soient divertissants, drôles ou impliquent un influenceur, soit qui sont divertissants et animés. Le 1er snap est particulièrement important, il doit retenir l’attention pour que les utilisateurs regardent les autres.

Format : enregistrement dans un format mobile vertical.

LinkedIn

LinkedIn aussi voit la domination grandissant de vidéos de marque, d’annonces et de contenus visuels éducatifs. 

Ce qui marche : les vidéos courtes de moinsde 1m30, qui annoncent des nouvelles d’une entreprise, abordent des sujets à débat ou d’actualité, ou apportent de la valeur aux utilisateurs. La vidéo native apporte également un avantage majeur.

Format : de 256×144 à 4096×2304

Twitter 

Twitter est une plateforme moins contenu de vidéol. Pourtant Twitter continue à valoriser de nouveaux moyens de partager des vidéos. Les utilisateurs aiment ce genre de contenu, surtout lorsqu’ils sont plus personnelles et relationnelles avec l’audience.

Ce qui marche : le contenu vidéo personnel qui prend le temps de faire un suivi authentique. Les vidéos drôles et qui racontent une histoire. Les vidéos simplement divertissantes marchent aussi. Ce sont en général très courtes (limite de 140 secondes).

Format :MP4 et MOV, 512mb

TikTok

Plateforme toute nouvelle, elle est le lieu de rassemblement de la génération Z très jeune et fan de contenu créatifs. Elle est déjà plus populaire que Facebook et Instagram dans le monde, et est le berceau des utilisateurs de demain..

Ce qui marche : les contenus qui sont visuellement attrayants et amusants. La plateforme ignore les contenus plus sérieux et formels. Les clips musicaux et dansant dominent l’algorithme et ont le plus de succès. L’interaction avec les utilisateurs et la fréquence d’utilisation de votre communauté est à prendre en compte.

Format : essentiellement mobile. 

Le défi de la consommation vidéo sans le son

Avant de publier votre contenu, pas si vite ! Il a une précaution essentielle à prendre compte : la majorité des vidéos sont regardés sans le son sur internet. 

En effet, près de 85% des vidéos sont regardés sans le son sur les réseaux sociaux. Il vaut mieux s’en prévenir en adoptant les bons réflexes : 

  • Créez des sous-titres claires et lisibles
  • Traduire les différentes langues en s’adaptant aux différentes compréhensions de chaque nationalité
  • Implantez correctement les sous-titres dans la vidéo pour qu’il soient accessibles au plus de monde possible.

Chez Checksub, on a justement travaillé pendant 4 ans sur un outil de sous-titrage automatique le plus adapté au travail des créateurs de vidéo et des marketers. Notre solution rassemble les meilleurs technologies disponibles sur le marché:

  • les meilleures API de reconnaissance vocale et de traduction automatique pour analyser votre vidéo 
  • Un éditeur de sous-titres en ligne puissant et très facile à utiliser
  • Une plate-forme de collaboration pour travailler avec des traducteurs, des clients et d’autres partenaires

La démarche est simple : 

  • Uploadez votre vidéo
  • Indiquez la langue originale et celles que vous voulez éventuellement obtenir (il y a en tout 128 langues)
  • Vérifiez le résultat
  • Exportez le fichier de transcript écrit et faites en ce que vous voulez

Après tout le travail que m’a demandé cette article, je vous laisse essayer par vous-même ! 😆

Abonnez-vous à la veille technologique
sur le sous-titrage.

Recevez les derniers messages par mail.